• Pour le passage à l'heure d'été, j'ai ressorti de vieux poèmes un peu poussiéreux

     

    Heure d'été

     

    Quand tu seras poussière

    Le repos éternel

    Pas besoin d’une horloge

     

    Heure d'été

     

    Ce cadran si solaire

    Appliqué, journalier,

    Comment sait-il qu’il est minuit ?

     

    Heure d'été

     

    Nous n’irons plus aux champs

    Les blés sont moissonnés

    Arrêtez les pendules

     

     


    15 commentaires
  •  

    Rouge-gorge

     

    Poids-plume sur la feuille

    Un rouge-gorge s’est posé

    La neige à peine a frissonné

     

    Mais dans mon cœur

    Petite  flamme

    A embrasé d'un coup

    Les ombres grises

    De ma nuit

     


    14 commentaires
  •  

    Partage

     

     

    Pas après pas

    Éprouver tout l’espace

    Abandonner son corps

    Son âme ses pensées

    Simplement être là

    Dans les premiers frissons du jour

    Comme ce ciel de lit

    Qui partage humblement

    Dans son mouvant remue-ménage

    Le chant fragile des nuages

     


    20 commentaires
  •  

    Jeux de lune

     

    Tout au bord de la nuit

    Une lune gavroche

    S’amuse encore au bilboquet

    Alors qu’elle devait réciter

    À l’aurore naissante

    L’alphabet rose et bleu

    Des étoiles filantes.

     

    Lune, lune,

    Reviendras-tu demain ?

    Nous jouerons cette fois

    Au croquet,

    À la corde à sauter,

    À un deux trois soleil,

    Ou bien peut-être

    À la marelle

    Pour relier à cloche-pied

    Tous les chemins du ciel.

     

    Mais l’aurore  est fâchée.

    Elle l’a mise au piquet !

     

     


    17 commentaires
  •  

    Lâcher-prise

     

     

    Trancher dans le maillage obscur

    Des vieux démons obscènes

    S’emmitoufler de brume

    Et avancer vers la lumière

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique