• Reproduire Van Gogh ou Manet ? Le musée Getty de Los Angeles lance ce défi aux internautes confinés

    Recréer à l'identique (ou presque) des œuvres connues : c'est le défi original lancé par le musée Getty de Los Angeles. Depuis le 25 mars, l'établissement californien propose aux internautes confinés chez eux de faire appel à leur imagination et leur créativité pour imiter un tableau ou une sculpture de leur choix.

    Le challenge a été relevé avec succès par de nombreux participants. Avec des résultats souvent inventifs et amusants.

    https://amp.lefigaro.fr/arts-expositions/reproduire-van-gogh-ou-manet-le-musee-guetty-de-los-angeles-lance-ce-defi-aux-internautes-confines-20200402

    Je vous propose quelques unes de nos idées. Mon mari s’est pris au jeu et déborde d’imagination. Saurez-vous reconnaître nos chefs d’œuvres ?

    Et pourquoi pas vous ? Il me semble me souvenir qu’Annick avait déjà proposé un cri de Munch très réaliste !

     

    Défi amusant

     

     

    Défi amusant

     

     

    Défi amusant

     

     

    Défi amusant

    À vous! Quand on a commencé, c'est dur de s'arrêter!


    18 commentaires
  •  

    Ces jours qui sont à nous si nous les déplions
    Pour entendre leur chuchotante rêverie
    Ah c’est à peine si nous les reconnaissons.
    Quelqu’un nous a changé toute la broderie.

    (Jules Supervielle)


    13 commentaires
  •  

    « Le poème n’a pas peur de ce que je peux ressentir ».

    Robert Creeley

     

    J’avais commencé avec l’exercice suivant : « Écris-toi en train d’écrire » et puis j’ai dérivé sans y  prendre garde ….

     

     

    Je vous écris du fond de mon jardin, la tête sous un chapeau de paille, les pieds nus posés sur le ciment frais de l’étendoir. Un drap orange défie un grand pan de ciel bleu. Mon crayon glisse sur une page blanche qui prend plaisir à tiédir au soleil. L’ombre de ma main se déplace en émettant un chuchotis soyeux. Ma chatte cherche sa place dans les jonquilles défleuries.

     

    Je pense à vous qui me lirez. Je pense à ma fille malade et fatiguée. Je pense à ma mère confinée dans sa petite chambre, désorientée, perdue, terrorisée peut-être, sans mots pour exprimer sa détresse, juste les cris et les pleurs. Personne pour lui tenir la main et apaiser son angoisse.

     

    Je pense à ce coup de fil de l’infirmière de l’EHPAD qui sonne comme un glas et tourne dans ma tête : « Nous avons une suspicion de cas de COVID 19 dans notre établissement. Nous contactons toutes les familles pour leur demander de se positionner au cas où leur proche développerait une forme sévère de la maladie. Souhaitez-vous la réanimation ou la sédation ? »

     

    Tout vit, tout bruit autour de moi. Un lézard curieux vient me rendre visite et me tire la langue. Un rouge-queue sautille en grasseyant quelques trilles discrètes. Un moro sphinx charnu visite mes tulipes. De vaillantes  abeilles ripaillent au camélia. Les pivoines s’épuisent à vouloir dégrafer les boutons de leurs corsets de soie. Mais moi je cherche en vain la réponse à la question : réanimation ou sédation ? Aurai-je vraiment le choix ?

     

     


    13 commentaires
  •  

    Mon mari a trouvé sur sa plateforme photo la proposition suivante: " Pourquoi ne pas mettre en ligne quelques photos des activités qui vous occupent en ces temps difficiles?

    J'ai trouvé que c'était une très bonne idée mais c'est moi qu'il a choisi de mettre en scène pour cette première image. Je ne suis pourtant pas très fière de ma performance. Comme je suis en manque de toile, je suis allée au grenier pour récupérer une vieille croûte à laquelle je tente de donner un nouveau look. Rien de bien extraordinaire mais je tenais à vous faire part de cette idée car c'est aussi une belle façon de communiquer. Alors voilà, je vous montre le départ de mon "chef-d’œuvre". Si je parviens à le terminer je vous le montrerai bien sûr.

     

    Confinement 1


    Et vous à quoi êtes-vous occupés ?

     


    12 commentaires
  •  

    Toute la pluie des jours à la fin de l’année,

    La vie tressaille encore à  ses flancs épuisés.

    Un petit vent amer vient agiter parfois,

    Des rêves chiffonnés sur quelque plage ancienne.

    Et le ciel abreuvé de ces vaines chimères,

    S’enfuit,  tout égaré, dans sa robe en broussaille.

     

    Et puis soudain, la cabriole !

    Une autre année pointe son nez,

    D’autres jours bien serrés tout prêts à défiler

    Qui se tiennent rangés sur mon calendrier !

    Tant de soleils  et tant de lunes

    Et tant de cases  à colorier !

     

    Bonne année

     

     

    Bonne année à toutes et à tous

    Bonne route sur ce nouveau chemin

    Que la musique des anges

    Accompagne vos pas

     Que ce temps de renouveau

    Vous prépare 2020 lueurs de joie

    Et dites-vous que rien n’est tout à fait perdu

    Si vous êtes capables encore

    De pleurer devant la beauté des choses.

     

     

    Bonne année

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique