•  

    Chagrins

     

    Cette trouée d’or pâle

    Très bas sur l’horizon,

    Un bout de ciel doré

    Embrasse les branchages,

    Vent du jour qui se meurt

    Vent des feuilles qui vibrent

    Les ombres du couchant

    Chuchotent sous la brise

    La tourterelle est là

    Fidèle,

    Effleurant le silence

    Pourquoi tant de douceur ce soir

    Dans cet élan de vie qui passe ?

     

    Je voudrais le saisir,

    Lui dire

    Que je ne suis pas morte encore

    Que le désir est là

    Et la faim et la soif

    Et le besoin urgeant

    D’un ailleurs qui m’attend.

     

    Le Temps  passe, invisible

    Mais je sais bien qu’autour de moi

    Se tissent des chagrins

    Se construisent des murs

    Et se forgent des chaînes

    Qui vont me diluer

    M’absorber, me dissoudre

    Dans un torrent de mots

    Que rien jamais

    Ne pourra endiguer

    Pas même

    Le fardeau de mes larmes.

     

    Qu’importe,

     Tant qu’il reste en mon cœur

    La force et la grâce de l’émerveillement.

     


    53 commentaires
  • Parfois, chez le kiné,le temps me dure alors je m'évade

    comme je peux!

     

     

    Polka piquée chez le kiné

    Dehors

    La neige virevolte

     

    *

    Cannes anglaises au placard

    Je reprends le balai

    Obsessions  ménagères

     

    *

    Cahin-caha dans le jardin

    Sur la pelouse

    La corneille s’esclaffe

     

    *

    Défi de l’escalier

    Tous les jours une marche

    Ivresse des  petites victoires

     

    Azaïkus chez le kiné


    30 commentaires
  •  

    Moutons

     

     

    Moutons, moutons,

    Qui vous garde moutons

    Dans les prairies du ciel ?

    Où donc est la bergère

    Vêtue de brumes claires

    Qui ce matin encor

    Filait près du ruisseau

    D’épais lambeaux de laine ?

     

    Dans la tiédeur humide

    D’une aube de coton,

    Sur les sentes perdues

    Que le silence espère

    Elle va

    Égarée un instant

    Dans un grand songe blanc

     

    Moutons

     

     


    26 commentaires
  •  

    Entre les doigts des barbelés

    Polka piquée du rouge-queue

    La queue du chat bat la mesure

     

    Rouge-queue 

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    À tire d'aile 

    Un petit clic sur la photo


     

    Tout au bout de sa course

    L’oiseau s’est effacé

    Et le ciel amnésique

    A oublié sa trace

    Est-il vraiment passé

    Ou l’avons-nous rêvé ?

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique