• Parfois, chez le kiné,le temps me dure alors je m'évade

    comme je peux!

     

     

    Polka piquée chez le kiné

    Dehors

    La neige virevolte

     

    *

    Cannes anglaises au placard

    Je reprends le balai

    Obsessions  ménagères

     

    *

    Cahin-caha dans le jardin

    Sur la pelouse

    La corneille s’esclaffe

     

    *

    Défi de l’escalier

    Tous les jours une marche

    Ivresse des  petites victoires

     

    Azaïkus chez le kiné


    26 commentaires
  •  

    Moutons

     

     

    Moutons, moutons,

    Qui vous garde moutons

    Dans les prairies du ciel ?

    Où donc est la bergère

    Vêtue de brumes claires

    Qui ce matin encor

    Filait près du ruisseau

    D’épais lambeaux de laine ?

     

    Dans la tiédeur humide

    D’une aube de coton,

    Sur les sentes perdues

    Que le silence espère

    Elle va

    Égarée un instant

    Dans un grand songe blanc

     

    Moutons

     

     


    26 commentaires
  •  

    Entre les doigts des barbelés

    Polka piquée du rouge-queue

    La queue du chat bat la mesure

     

    Rouge-queue 

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    À tire d'aile 

    Un petit clic sur la photo


     

    Tout au bout de sa course

    L’oiseau s’est effacé

    Et le ciel amnésique

    A oublié sa trace

    Est-il vraiment passé

    Ou l’avons-nous rêvé ?

     


    19 commentaires
  •  

    Il pleut

    (Petit clic sur la photo)

     

    Ça clique et claque dans les gamelles

    Ça gargouillette par les chéneaux

    Le bassin rigolette

    Et ça glougloute au caniveau

    Mêli mêle eau de pots

    De chantepleures, de vieux brocs

    Et plic et ploc, l’orage gronde

    Tambour battant,

    Le ciel martèle sa chanson

    La symphonie des claque-bulles

    Et le tango des escargots

    Saltarelle, tarentelle

    Ritournelle, villanelle

    Et une goutte hip

    Une autre goutte hop

    Ça clapote hip hop

     

    La pluie gazouille dans ma tête

    Dégringoline au carreau

    Quel idiot cet oiseau

    Qui va de flaque en flaque

    Avec ses pattes grêles

    Et ses ailes en plumeau

    Fais gaffe à toi le piaf

    Je pourrais bien, si je voulais

    Jouer aussi à patte-mouille

    Ou à casse-flûtiau

    Mais pour l’instant

    Je reste au chaud

    Et j’attends ma maîtresse

    Sortie sans bottes

    Et sans chapeau.

     

    Il pleut

     

     


    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique