• Fuite en avant

     

     

     

     

    Aller de draille en draille 

     dans ce dépouillement extrême

     qui vous emplit et qui vous porte

     et puis soudain,

     frôler le cul des vaches 

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Septembre 2015 à 09:27
    claudine/canelle

    Rencontre innattendue ,mais normale sans doute ...Sourires 

    Bises Azalaïs

    2
    Lundi 28 Septembre 2015 à 09:42

    Merci Azalaïs, je partage tout à fait ton ressenti

    Passe une très bonne journée

    3
    Lundi 28 Septembre 2015 à 09:49

    Normale oui, mais d'ordinaire elles sont de l'autre côté de la clôture alors que là, il faut ouvrir la barrière et traverser le troupeau sous l'oeil goguenard du taureau qui surveille vaches et veaux. On n'a pas le choix si on veut avancer et j'ai vu des messieurs faire semblant de téléphoner avant de traverser pour voir si j'arrivais sans encombre de l'autre côté!

    4
    Lundi 28 Septembre 2015 à 10:11

    J'ai manqué la collision, mais j'ai apprécié la promenade. Merci

    5
    mpolly
    Lundi 28 Septembre 2015 à 10:47
    mpolly
    Les vaches sont des êtres pacifiques sauf quand elles craignent quelque chose. La première fois que j'ai traversé un troupeau j'ai eu très peur car il est arrivé en courant vers moi,j'ai cavalé aussi vite que j'ai pu. J'ai compris plus tard que les vaches attendaient simplement leur pitance, l'herbe était devenue rare.
    Ceci dit, j'adore ta rupture de ton.

    Bisous
    6
    Lundi 28 Septembre 2015 à 11:30

    Je n'ai pas peur des vaches mais je me méfie des taureaux

    7
    Lundi 28 Septembre 2015 à 14:12

    Ah! J'adore la chute!

    8
    Lundi 28 Septembre 2015 à 14:55

    !la rencontre peut surprendre quand on ne s'y attend pas à cet endroit-là...Oui, ce sont les taureaux dont il faut se méfier  !!Je te souhaite encore de belles promenades avec ou sans vaches.

    9
    Lundi 28 Septembre 2015 à 16:40
    LADY mARIANNE

    j'aime le ton de ton récit-
    belle fin !!
    j'ai peur moi ! mais elles ont plus peur que nous-
    bisous et bon aprem !

    10
    Lundi 28 Septembre 2015 à 19:30

    Perdu entre bleu et vert

    retour sur terre

    face à la réalité

    Amitié Azalaïs

    11
    Lundi 28 Septembre 2015 à 23:19
    erato:

    Une promenade où l'inattendu permet de reprendre le cours réel du moment.

    Belle soirée, bises Azalaïs

    12
    Mardi 29 Septembre 2015 à 14:56

    ça c'est la campagne

    13
    Samedi 3 Octobre 2015 à 00:58

    Rencontre inattendue, mais tu t'en es bien sortie. :)

    Bises et belle fin de semaine Azalaïs.

    14
    Lundi 5 Octobre 2015 à 19:01

    Coucou Aza

    Ah j'adore la chute ! Je ne m'y attendais pas du tout, comme de juste ! quelle rigolade !

    Bravo !

    Je ne suis pas rassurée face à des vaches !
    Petite, grande frousse ! Etions en promenade en montagne (Allevard les bains - en cure) lorsque soudain une paysanne nous demande de nous sauver vite vite.... Maman, seule avec nous,  ne comprenant pas, s'arrête .... et nous aussi.

    Puis une vache complètement déboussolée nous arrive dessus au grand galop en meuglant horriblement ! La paysanne essaie de l'arrêter avec un grand courage en étendant son bâton :  la vache passe et galope droit sur nous ! Nous nous sommes précipités ensemble dans le fossé qui nous a "sauvés" ??? Il a fallu les efforts conjugués du couple de paysans pour calmer la vache en chaleur campée au-dessus de nous, très menaçante, qui grattait le sol en meuglant...
    Pas vu le cul de la vache, mais son ENORME tête pas sympathique du tout au-dessus de mon ptit crâne de piaf de 7 ans environ !!!

    Tu es passée alors que le taureau était là aussi ? mooooon !

    Bisous Aza la courageuse

    15
    Lundi 5 Octobre 2015 à 21:56

    La rencontre est presque inévitable, elle est parfois mouvementée. je n'aime pas beaucoup passer trop près....

    16
    Samedi 17 Octobre 2015 à 06:54

    Bonjour Azalaïs,

    Ta jolie prose fait remonter un souvenir.

    Mon père se faisait indiquer de super coins pour son passe-temps favori: la pêche. Et parfois, nous nous retrouvions dans des situations un peu rocambolesques. Il fallait passer par dessus, par dessous des clôtures. Ronces, orties étaient quelques fois au programme. Et même certaines fois des vaches un peu trop curieuses à notre goût. Imagine courir avec sacs, sièges pliants, parasol...

    Bises

    smile

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 08:02

        merci Martine pour ce joli souvenir, mon père faisait la même chose, je le revois encore en Allemagne avec ses cuissardes pêchant la truite dans de petits ruisseaux bordés de myosotis , peut-être le seul bon souvenir que je garde de lui car pendant ce temps nous éprouvions des moments de folle liberté). Le danger alors, c'était de ne pas retrouver notre chemin pour rentrer

    17
    Samedi 17 Octobre 2015 à 09:09

    bonjour, je vous remercie d'être passée. je découvre votre blog avec plaisir.. j'aime la simplicité de l'émotion de vos textes la qualité de vos photos et l'esprit qui s'en dégage.. comme une bouffée d'oxygène. merci

    18
    Martine
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 06:08

    Bonjour Aza,

    je relis avec grand plaisir ce billet.

    Et un nouveau souvenir remonte.

    Lorsque nous vivions en moyenne montagne, un parisien, très remonté s'est exclamé un jour " Ils ont l'horizon bouché par le cul de leurs vaches!"  très en colère le monsieur! :) j'gnore ce qu'on lui avait fait pour qu'il se mette dans un tel état.

    Bises

    19
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 21:03

    J'ai souri en lisant la fin, de draille en draille je m'attendais plutôt à voir des moutons que des vaches.
    C'est à force de représenter la transhumance dans la crèche, j'ai l'esprit déformé.
    Je me méfie des vaches, même si je les aime bien, je ne passe jamais derrière elle, j'ai trop peur d'un coup de sabot.
    Bonne soirée  

    20
    Mercredi 4 Mai 2016 à 12:18

    Une petite halte par ici... et puis moi je les aime bien ces p'tites vaches :-))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :