• Vent doux

     

     

    Les arbres lentement

    Soulèvent dans leurs bras

    Des lambeaux de vent doux.

    Les feuilles effleurées

    Fredonnent un air léger,

    Cantilène champêtre 

    Pour des nuées chagrines

    Cernées de gris de Payne

    Et la vague des blés

    Qui franchit la colline

    Accueille dans ses flancs

    La joie sourde et feutrée

    De la brise câline

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Juin 2016 à 09:55
    Claudine/canelle

    Je ne peux qu'admirer ton talent d'ecriture 

    Et comme j'aime le vent ..merci à toi 

    Bises Azalais

    2
    Mercredi 29 Juin 2016 à 10:03

    Que c'est joli !!

    J'aime ces arbres attentionnés et la brise caressante...

    Merci pour ce doux moment partagé.

    Passe une belle journée.

    3
    Mercredi 29 Juin 2016 à 11:03

    Merci pour ton regard qui sait comprendre la nature et pour ta plume qui en parle si bien !

    4
    LADY MARIANNE
    Mercredi 29 Juin 2016 à 13:29
    LADY MARIANNE

    très joli ton poème, plein de tendresse !!
    bisous et bonne journée-

    5
    Mercredi 29 Juin 2016 à 16:28
    C'est tellement beau que je ne sais quoi dire de plus de peur d'abimer. Bonne soirée.
    6
    Mercredi 29 Juin 2016 à 21:54

    un bain de douceur !
    tu nous y berces avec tes mots  
    merci Azalaïs !
    bises

    7
    gazou
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 21:10

    J'aime la brise caline, beaucoup moins le vent fou qui souffle parfois par chez nous...Ton poème est plein de douceur et de paix et les photos sont très  belles aussi

    8
    mpolly
    Samedi 2 Juillet 2016 à 09:26
    mpolly
    Quelle douceur dans tes mots qui charrient du vent! On aimerait être decoiffé
    9
    mpolly
    Samedi 2 Juillet 2016 à 09:28
    mpolly
    Je n'avais pas terminé mon message, je n'ai que mon mobile et mon doigté est maladroit. Ici en Bretagne moins de douceur.
    10
    Samedi 2 Juillet 2016 à 13:10

    Quand je lis tes mots

    je suis avec les arbres

    dans les bras du vents

    Quand je vois tes photos

    je suis dans l'instant

    et voyage avec les nuages

    Amitié Azalaïs

     

    11
    Samedi 2 Juillet 2016 à 14:48
    LADY MARIANNE

    coucou-
    je réponds à ton com pour t'abonner chez Milétune-
    sur son blog--- colonne de droite -- tu descends---- il y a abonnement-
    valide -- et tu devrais recevoir un mail de confirmation-
    bizz

    12
    Samedi 2 Juillet 2016 à 21:23

    merci Marianne, j'irai peut-être mais quand je vois le niveau de certains ça fait un peu peur!

    bises

    13
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 17:43

    Grand plaisir de retrouver tes lignes chère Aza et découvrir ces superbes photos :-))
    T'embrasse

    14
    l'Espigaou
    Mardi 5 Juillet 2016 à 12:38

    Bonjour,

    Je viens de chez Quichottine, j'ai vu le commentaire que tu as déposé sur son message "mémé" , qui m'a touché,

    comme pour moi ta mémé Marguerite était un grand amour,

    il m'a donné envie de faire ta connaissance.
    Ce dont je me félicite, tu es aussi une poétesse et tes photos sont superbes.
    Je m'abonne chez toi afin de pouvoir te suivre.

    Passe une jolie journée

    Bise

    Mary

    15
    Mardi 5 Juillet 2016 à 13:39

    je te remercie beaucoup Mary, mon blog n'est pas très actif, je fais ce que je peux. J'ai écrit une sorte de nouvelle sur ma grand mère, j'en ai sans doute publié des morceaux par ci par là, peut-être faudrait-il que je la publie en entier

    ce serait encore une façon de lui rendre hommage

      • lespigaou
        Mardi 5 Juillet 2016 à 23:27
        Dans mon dernier billet je parle de ma grand mère
        J aimerais bien lire tes morceaux sur ta grand mère.
        ou puis je les trouver?
        Mary
    16
    Mercredi 6 Juillet 2016 à 07:25

    Si tu veux je t'envoie mon texte entier par mail, tu me diras ce que tu en penses

    as-tu un blog?

    17
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 22:09
    erato:

    Comme tes mots sont beaux et tellement évocateur et empreints de poésie. En lisant ton poème , je dessinais le parcours de cette brise .

    Belle soirée Azalaïs

    18
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 17:42

    Les rameaux enlacés fréquentent les nuages

    au gris bleuté pour ciel d'orage

    tandis que les blés mûrs se penchent vers la terre

    affolés par le vent qui dérobe le silence

     

    Merci de ta présence

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :