• Second soufle

     

     

    Dépouillé de son or

    L’arbre savoure enfin

    La paix de ses branchages

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Décembre 2013 à 08:30
    Mais il nz sait pas qu'il va avoir froid
    2
    Samedi 14 Décembre 2013 à 08:34

    Une très belle photo (bravo à M. le mari !), et un joli poème : Elle est pas belle la vie ?

    LOIC

    3
    Samedi 14 Décembre 2013 à 08:48

    crois-tu flipperine que l'or tienne chaud au coeur?

    4
    Samedi 14 Décembre 2013 à 08:53

    Il a tout donné...

    Très belle photo
    Bises

    5
    mpolly
    Samedi 14 Décembre 2013 à 10:18
    mpolly

    Il hiberne, ce besoin de repos  hivernal.

    Au moins lui dans son champ savoure, pendant que les hommes s'agitent démesurément.

    6
    Samedi 14 Décembre 2013 à 12:52

    les oiseaux vont être vexés !!

    mais c'est vrai que le vent aussi se fait silence maintenant

    bises et belle journée à toi

    7
    Samedi 14 Décembre 2013 à 14:11

    De ses bras nus

    Il retient

    Les derniers rayons du soleil

    8
    Samedi 14 Décembre 2013 à 15:09

    très belle photo que tes mots accompagnent bien...il faut savoir se dépouiller du superflu pour trouver la paix..néanmoins ses feuilles dorées étaient bien belles et c'est à regret qu'on les voit partir

    9
    Samedi 14 Décembre 2013 à 16:53
    erato:

    Je m'aperçois que mon com n'est pas passé.

    Je pense comme l'arbre, qu'il faut savoir se retrouver nu pour se bien connaitre.

    Une peinture magnifique.

    Je n'ai pas ton adresse mail pour t'envoyer mes coordonnées.

    Bon après midi

    Bises Azalaïs

    10
    Samedi 14 Décembre 2013 à 17:46

    bonsoir, mon Aza
    une photo magnifique
    comme toujours !

    un poème comme l'arbre
    dépouillé de ses fioritures
    mais si beau !
    merci
    bon weekend
    gros bisous d'amitié
    jean-marie

    11
    Joëlle
    Samedi 14 Décembre 2013 à 22:29

    Bel écho sur le chemin de la poésie via la photographie, bravo à tous deux !

    12
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 00:10

    Magnifique moment. Merci à vous deux.

    (arbre chez moi aussi aujourd'hui... un autre... mais un autre de tes arbres était dans mes pensées.)

    Douce et belle soirée Aza. Bon dimanche.

    13
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 08:33

    je n'arrive pas à peindre autre chose Quichottine, je viens de terminer une barque que l'on m'avait demandée mais j'ai beaucoup "galéré" je n'étais pas dans mon élément aussi je suis repartie dans un sous bois d'automne qui sera fini je ne sais vraiment pas quand!!!

    bises et bonne journée

    14
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 10:21

    Chaque temps a son rôle et son importance, j'aime cette vision positive du dépouillement.

    15
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 11:26

    Ne t'en fais pas, je suis certaine que tu reprendras tes pinceaux un jour...

    Il faut du temps, et tu n'en as guère...

    Douce et belle journée à toi.

    16
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 21:39

    Comme toujours, tu sais parfaitement adapter les mots aux images, leur donnant une grande force .

    J'aime beaucoup ! Bises à toi Azalaïs

    17
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 23:47

    j'aime

    besos

    tilk

    18
    Lundi 16 Décembre 2013 à 21:41

    L'arbre s'endort

    sur son tapis de feuilles

    et s'enracine

    19
    Mardi 17 Décembre 2013 à 16:20

    C'est bien vu, la séduction ne permet pas toujours d'être en paix!

    Bravo!

    Tina O

    20
    Lundi 23 Décembre 2013 à 15:20
    Santounette

    On pourrait penser à première vu que l'arbre est triste d'être ainsi dénudé or il n'en est rien, dépouillé de son habit de lumière il redevient lui-même.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :