• Peu importe

     

    Un long silence mauve

    D’où fusent les genêts,

    Deux brassées de bruyères

    Pour guider le chemin

    Et puis quelques fougères

    Bondissantes, légères.

    La sente monte dru

    Dans son lit de rocailles,

    Du schiste qui serpente

    Comme un jet de lumière.

     

     

    La roche sonne clair

    Au pas lourd du marcheur

    Et tout là haut le ciel,

    Vibrant comme un appel,

    Qui pénètre son cœur,

    Amplifié tout à coup

    D’une source  nouvelle.

     

     

    Peu importe quels arbres

     Par delà les pins sombres,

    Peu importe  quels vents

    De verdure et de paille,

    Il n’y a que ce bleu

    Qui le hisse au soleil

    Et l’horizon  qui fuit

    Par delà les collines,

    Promesse de moissons

    À cueillir chaque jour

    Comme on cueille une offrande.

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Février à 21:52

    Promesse des pas

    qui cheminent sur la sente

    à la recherche de soi

    au cœur de l'offrande

    d'une nature généreuse

     

    Promesse de soi

    avançant pas à pas

    entre terre et schiste

    vers les couleurs vitales

    que ravivent le temps

     

    Promesse silencieuse

    d'une source vive

    qu'alimente le désir

    d'avancer à son rythme

    vers son propre lendemain

     

    ABC

     

     

    2
    Vendredi 24 Février à 22:31
    erato:

    Très belles photos accompagnées par de très jolis poèmes.

    J'aime beaucoup les deux derniers vers : à cueillir chaque jour

                                                               comme on cueille une offrande .

    Prendre le temps de savourer à son rythme les beautés qui nous sont offertes.

    Douce soirée, bises Azalaïs

    3
    Samedi 25 Février à 02:24

    Le marcheur est ainsi, attentif et serein. Il sait que le chemin sera peut-être long, sûrement difficile, mais que c'est par un pas que tout commence, un pas que tout finit aussi.

    Il marche en silence, mais le silence qui l'entoure est plein de cette vie qui foisonne où qu'il aille.

    Il écoute et regarde, il s'émerveille encore.

    Demain est encore loin, et le bleu du chemin s'illumine de celui qui l'appelle d'en haut.

    Ton poème est très beau, Azalaïs. Merci de nous offrir ces mots et ces images, Rien n'est vain sur ta page.

    Passe une douce journée. Amicales pensées.

    4
    Samedi 25 Février à 06:44
    Magnifique poème. J'aime randonner. J"en suis privée en ce moment (tendknite au talon) et cela me manque beaucoup. Bon week-end.
    5
    Samedi 25 Février à 08:21
    Claudine/canelle

    Bonjour Azalaîs 

    C'est tout à fait ça l'osmose entre la nature et le randonneur ..

    Le moindre bruit et il est à l'ecoute ...

    Bonne journée à toi 

    Bises

    6
    Samedi 25 Février à 11:02

     

    J’aime ta poésie

     

    car elle n’est ni dans la rêverie ni dans la tristesse

     

    elle est dans la vie.

     

     

     

    Tes mots nous tracent ce chemin essentiel

     

    de notre intégration dans la Nature

     

    nous entraînant à ne faire plus qu’un avec elle

     

    Amitié Azalaïs

     

    7
    Samedi 25 Février à 15:02

    Un beau poème et de belles images

    Je suis heureuse de te relire à nouveau

    Merci pour ton invite à nous fondre avec la nature

    Le bleu du ciel suffit...Cueillons le jour "comme on cueille une offrande

    8
    Samedi 25 Février à 19:42
    LADY MARIANNE

    un très joli poème !! quelle  belle plume-
    les photos sont top avec le texte-
    bonne soirée- bisous-

    9
    Samedi 25 Février à 22:34
    erato:

    Bon dimanche , bises Azalaïs

    10
    Dimanche 26 Février à 10:14

    Bonjour AzalaIs, quel bonheur de te lire...Ta page est bonheur pour les yeux et le coeur

    MERCI

    11
    Jeudi 2 Mars à 08:29

    Cette promenade t'inspire, il est joli ton poème.

    Peu importe où le chemin nous guidera, nous le suivrons imperturbable pour découvrir cette merveilleuse nature.
    Je suis contente de te relire.
    Gros bisous Azlais

    12
    Samedi 4 Mars à 08:42

    Bonjour Azalaïs,

    Quel ravissement que cette lecture. Une promenade où l'on hume le bonheur du temps. Tes images sont belles et cette sortie, très zen, fait du bien à la tête et au coeur. Une évasion très appréciée au seuil de ma journée.

    .

    La faïence du ciel

    Buvard bleu écolier

    Boit l'ombre des pensées

    En laissant place nette.

    .

    Silence miel doré

    Des genêts en fête

    Celui rose insoumis

    D'une haie de bruyères

    .

    Tempo roule-cailloux

    Les pas du marcheur

    Dans ceux de l'invisble

    Rythment le mot bonheur...

    .

    Bisous

    yes

     

     

     

     

    13
    Mardi 7 Mars à 08:05

    Tes mots nous accompagnent sur ce chemin que nous devons tous emprunter, ils nous guident, nous enchantent et nous font découvrir cette belle nature qui nous entoure...qu'importe la difficulté de l'instant puisque d'autres joies nous attendent là-bas.

    Merci pour tes mots et ce beau poème et contente de te retrouver ici 

     

    14
    Mercredi 8 Mars à 19:07

    Ah te revoilà Aza, bien contente de retrouver la poésie de tes mots, merci t'embrasse !

    15
    Mardi 14 Mars à 14:08

    entre tes mots et ceux glanés dans les commentaires, on s'envole, happé par l'azur ....
    merci !!
    bises

    16
    Vendredi 17 Mars à 10:30

    quelle belle action de grâces

    17
    Vendredi 17 Mars à 13:33

    Superbe billet! Merci!

     

    18
    Lundi 20 Mars à 21:42

    Si intense........Ah!!!

    19
    Lundi 20 Mars à 22:28
    erato:

    Belle semaine printanière , bises Azalaïs

    20
    Dimanche 26 Mars à 14:43

    Un petit coucou amical en passant et te souhaiter un bon dimanche ensoleillé

    Bises tout plein Aza et doux ronrons à ta féline

    21
    Lundi 3 Avril à 11:05

    Un petit coucou en passant...j'espère que tu vas bien et que les soucis quotidiens te laissent tout de même un peu de temps pour toi. Prends soin de toi. Bises 

    22
    Lundi 10 Avril à 09:30

    un bien bel article

    muchos besos

    tilk

    23
    Mercredi 12 Avril à 09:22

    Merci pour ton passage. L'art populaire n'est plus du tout mis à l'honneur, le musée national des arts et traditions populaires à Paris a aussi fermé ses portes.
    J'ai bien pensé à mettre en place une pétition mais j'ai bien peur qu'elle ne soit signée que par une cinquantaine de personnes tout au plus. Je crois que si j'étais certaine qu'une pétition puisse réunir pas mal de personnes alors je me lancerais. On m'a dit en plus que le maire de Marseille aurait déclaré qu'il n'en a strictement rien à faire des pétitions...
    Bonne journée
    Bises

    24
    Lundi 17 Avril à 21:51
    erato:

    Un petit coucou amical pour te souhaiter une belle semaine ensoleillée .

    J'espère que tu vas bien.

    Douce soirée, bises Azalaïs

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    25
    Mardi 18 Avril à 15:53

    Une petite halte par ici pour y déposer quelques bises chocolatées à partager, bonne journée Aza

    26
    Jeudi 20 Avril à 01:09

    une très belle atmosphère

    27
    Samedi 22 Avril à 21:41
    erato:

    Bon dimanche ensoleillé.

    Bises Azalaïs

    28
    Mardi 25 Avril à 13:50

    Merci pour cette bouffee d'air pur...La joie est encore la grace a toi...

    29
    gazou
    Samedi 6 Mai à 15:38

    bon jour Azalaïs et bon week-end

    30
    Mercredi 10 Mai à 08:10

    Bonjour Azalaïs,

     

    j'ai pensé à toi le WE du 1er mai car j'étais en rando/poésie. beaucoup, beaucoup de marche. Parfois le relief accidenté était difficile. L'impression d'être une chêvre. Mais que c'était beau; que ça sentait bon...

    J'en parlerai sur mon blog bientôt

    Bises

      • Mercredi 10 Mai à 08:41

        Merci pour ces pensées randonneuses et poétiques

        C'est vrai que la marche ouvre des horizons nouveaux, moi je marchais quelque part entre Condom et Navarrenx  avec en toile de fond la barrière blanche des Pyrénées qu'il me va falloir franchir bientôt

    31
    Mercredi 26 Juillet à 16:47

    Commentaire à retirer après lecture :

    Concernant mon jeu de l'été ce ne sont pas des bouteilles mais l'idée est bonne, va lire les réponses que j'ai données à certains qui avaient une bonne réponse. Je n'ai pas encore affiché la réponse d'Hélène car elle a tout trouvé ce qui me rassure car je doutais de la facilité à trouver les réponses.

    32
    Lundi 31 Juillet à 11:42
    Voyage Vietnam

    Je suis un lecteur régulier de tes articles, j’aime la précision et le ton de tes poèmes. Tenez-moi au courant des prochaines publications.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :