• Ma maison est silence

     

    Ma maison est silence

     

    Ma maison est silence.

    Les parois sont de verre, le seuil est de papier.

    Les mots ne savent plus  s’y graver une accroche

    Et se brisent le front à  des puits de lumière.

     

    Ouvrir grand les fenêtres

    Et laisser fuir le verbe  dans l’océan des vents,

    Dans les veines des pierres,

    Dans les sentiers offerts des sillons des grands champs

    Dans l’ombre apaisée  des chênes solitaires.

     

    Les cailloux blancs des rêves

    Se perdent dans le fil d’un torrent de raison.

     

    Découdre point par point les fils de la raison.

    Laisser glisser d’un coup la robe de l’attente

     

    Et retrouver enfin

    Cette fragilité  de la lisière nue,

    La liberté de l’être,

    La quiétude du corps,

    Les nuages du cœur.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Mai 2013 à 18:07

    bonsoir, mon Aza
    une très belle image (de ton mari sans doute ?)
    des mots magnifiques
    qui disent si poétiquement ton besoin de liberté au contact de la nature
    ...mais un poème n'a pas besoin d'explication
    chaque lecteur le ressens à travers sa propre conception
    merci
    bonne soirée à toi
    gros bisous d'amitié
    jean-marie

    2
    Azalaïs Profil de Azalaïs
    Mercredi 8 Mai 2013 à 18:19

    c'est tout à fait ça Jean-Marie, j'ai passé la journée dans le jardin à retourner la terre et je suis vannée mais heureuse, il faisait tellement bon

    je t'embrasse

    3
    Jeudi 9 Mai 2013 à 09:41

    Sans commentaires à ajouter, c'est si beau !!!

    Ton jardin va l'être lui aussi, je suis certaine que tu le cultives avec autant de passion  que tes mots.

    4
    Jeudi 9 Mai 2013 à 16:57

    Les couleurs de tes mots peignent la richesse de ta vie.

    5
    Vendredi 10 Mai 2013 à 15:01

    Je ne dis rien... mais quel bonheur de te lire !

    Les images nées de ton poème sont magnifiques. J'aime cette presque sérénité qu'on retrouve en te lisant.

     

    Merci. :)

    Passe une douce journée.

    6
    Quichottine Profil de Quichottine
    Vendredi 10 Mai 2013 à 15:02

    (Aza... tu n'envoies pas les news, donc, je ne reçois rien...

    Ici, ce n'est pas comme sur OB, les avis de parution ne sont pas automatiques.)

    7
    Azalaïs Profil de Azalaïs
    Vendredi 10 Mai 2013 à 16:01

    je ne suis pas encore bien au courant de tout,

    de toute façon, je ne publie qu'un article par semaine, je prends mon temps. Avec le jardin qui redémarre c'est bien suffisant

    bises Quichottine

    8
    Vendredi 10 Mai 2013 à 17:12

    bonjour, mon Aza
    merci de ton passage chez moi... je ne suis pas sûr moi non plus que Gainsbourg ait ainsi apporté quelque chose au poème !
    mais ça m'a amusé...
    pour prévenir tes amis de la parution d'un article, il faut faire une newsletter : dans contenu-nouvelle newsletter...
    pour le moment, je laisse encore un article-lien sur OB, comme ça, je profite de leur alerte de parution d'article
    sur Ekla, depuis hier,  en cliquant sur l'avatar des commentaires il y a une nouvelle page et une possiblité de "s'abonner" je ne sais oas très bien ce que à=ça veut dire mais parexemple, je vais m'abonner chez toi, si tu permets ?
    OK ?
    tu peux en faire autant chez moi...on verra bien..
    bonne fin d'après-midi
    gros bisous d'amitié
    jean-marie

     

    9
    Azalaïs Profil de Azalaïs
    Vendredi 10 Mai 2013 à 18:22

    c'est d'accord, merci

    10
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:17

    j'aime cette maison-poème,

    cette impression de liberté,

    le plein d'air dans les courants...

    pas tout à fait la mienne, de maison, en fait... sourire

    c'est même tout l'inverse

     

    mais, j'ai aussi jardiné ce jour,

    et puis qui ne dit mot consent

     

    à bientôt

    Cavalier/Tétrao

     

    (je migrerai aussi ici, as Graphène)

    http://graphene.over-blog.com/

    11
    mpolly
    Dimanche 26 Mai 2013 à 20:58

    Te retrouver en ce poème, les mots et les fleurs mêlés, senteurs et couleurs assorties, même les pierres nous parlent.

    Ton torrent coule vert, libre, heureux.

    12
    Azalaïs Profil de Azalaïs
    Lundi 27 Mai 2013 à 08:17

    "ouvrir grand les fenêtres", plus facile à dire qu'à faire , par chance il y a l'écriture et les mots qui franchissent parfois nos rives de l'obscur

    bises Polly

    13
    Lundi 10 Février 2014 à 10:12

    Très beau. Une vraie joie de lecture ce matin. Quand nos maisons que nous aimons tant et où nous sommes bien peuvent parfois nous emprisonner dans un cocon ouaté nous privant parfois de la nature. Belle journée

    14
    Lundi 10 Février 2014 à 11:49

    c'est tout à fait cela Martine, on attend la retraite avec impatience en se trouvant mille et une activités et puis dix ans après, les choses de la vie font que l'on doit refermer beaucoup de portes et l'on se retrouve souvent très seul face à un dialogue intérieur qui tourne en rond

    bises et bonne journée

    15
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 02:05

    ton site est tres jolie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :