• Des chatons à la noce

     Suite et fin sur mon blog des aventures de ma Minette à la noce. Pour la suite, il vous faudra la lire dans notre prochaine anthologie. Moi qui suis un peu dans le secret des Dieux, je peux vous dire qu'il s'en passe de drôles!!!

     

    Des chatons à la noce

     

    Il a raison Jojo, quel point de vue étonnant. Voir sans être vu ! Il a dû être chat dans une autre vie ! Tout en bas, c’est une débauche de couleurs, de chapeaux, de sacs, de fleurs, de rubans, de parfums, de dentelles. Ça chuchote, ça tousse, ça pleure, ça racle des pieds, ça bouscule des chaises, ça se pousse du coude, ça glousse… Le marié et la mariée se tiennent au milieu de l’allée, droits comme des cierges pendant qu’une  femme s’égosille dans un Ave Maria qui endormirait un chat devant un trou de souris ! Fascinée par le spectacle, j’en oublie de surveiller mes petits qui s’amusent comme de petits fous. Visiblement cette tribune sert de débarras. Il y a des livres dans un coffre, un lutrin, une pendule, un harmonium tout défoncé, de vieux rideaux plein de poussière.

    Soudain, un bruit d’ailes soyeux nous fait lever la tête. C’est une jolie corneille au plumage bleuté qui s’est juchée sur une poutre du carillon et qui se dandine en sautillant d’une patte sur l’autre. Intrigués, les chatons entreprennent d’escalader les vieux rideaux et se retrouvent sur les touches de l’harmonium d’où s’échappent des sons plaintifs mais qui emplissent tout l’espace. Espiègle, la corneille accompagne cet air improvisé de joyeux « Kouac Kouac Kouac » tout en s’essayant à des jeux de mots sans queue ni tête :

    -      -    Oh ! Les jolis chats perchés  qui font de la musique ! Charmant charivari dans la chapelle en fête ! Dis donc le chat-huant, tu nous chuinterais pas un petit cha-cha-cha pour qu’on fasse bamboche ? J’adore le chahut impromptu ! Eh ! Oh !! Emilie, change donc de perchoir et viens voir un peu cha !

    Arrive une mouette qui après avoir pirouetté d’artistiques arabesques vient se percher sur la rambarde de la tribune.

     

    Des chatons à la noce

     

    -      Aïïïe , Aïïïe, Aïïïe, kec kec kec qu’est-ce que c’est ? Un concert ? Et je ne suis pas invitée criaille-t-elle tout en lâchant ses fientes dans le chapeau d’une vieille dame.

    -      Bravo, bravo, chante Jojo ! Du guano dans l’chapeau de cette harpie d’Ophélie !

    Encouragée, la mouette se met à parader sur la rambarde s’accompagnant de « Tiouou, Tiouou » enthousiastes ce qui en langage mouette signifie :

    -      Venez les copains, ici on s’amuse bien !

    Et voilà que surgit une pie, suivie d’une tourterelle qui joignent des « couroucoucou » et des « tchek tchek tchek » à cette chorale très animée. Comme pour ne pas être en reste, les cloches du carillon se mettent à tintinnabuler en chœur :

    -       -     Digue, digue digue, digue digue dong, sonne, sonne, sonne, joli carillon, tandis qu’un petit vent coulis aux senteurs de lavande et de miel harmonise le tout comme par enchantement.

    -      -       Oh, ben, si l’esprit du clocher s’y met aussi hulule la chouette qui vient de se réveiller, je veux bien faire les « HOU !! HOU !! » Vous savez quoi ? Il faudrait aller chercher Coco dans son pré, avec sa voix de ténor on va faire un tabac !

    Après quelques secondes de stupeur, les invités commencent à s’interroger timidement d’abord puis en maugréant des propos de mécontentement. Je sens que le vent va tourner mais profitant de ces instants de flottement, la dame qui s’évertuait à massacrer son Ave Maria change soudain de registre et entonne un « Oh Maria ! » plein d’entrain. Interloqués, les invités ne savent plus s’ils doivent ronchonner ou mêler leurs chants à celui de la soliste. C’est le curé qui le premier donne l’exemple en tapant dans ses mains  tandis que les enfants de chœur swinguent gaîment sur leur banc. Bientôt l’église n’est plus qu’une grande nef en délire avec des gens qui chantent, qui dansent, qui se sourient, qui se donnent des coups de coude, qui se tapent sur l’épaule, qui se tournent vers la tribune en montrant leur pouce levé pour montrer qu’ils apprécient cette participation inattendue. La mariée est aux anges et accepte de bon cœur ce gospel qu’elle n’avait pas choisi mais qui semble faire l’unanimité dans l’assistance.

    Jojo sifflote dans son coin et tout en me grattouillant la tête, il me dit des larmes au bord des yeux :

    -      -        Dis, tu crois qu’elle va vouloir me parler la Fanfan ?

    J’aimerais bien pouvoir lui répondre que oui mais soudain je vois débarquer Célestine le regard noir plein de reproches qui nous embarque tous les cinq dans son grand sac pour nous ramener à la ferme sans nous demander notre avis. Comment lui dire que je n’y suis pour rien ? En tous les cas, j’espère bien que ce soir, Lubie me racontera la suite de cette noce qui semble pleine de surprises et surtout, j’espère aussi revoir Jojo.

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 12:56

    Je l'ai lu sur le blog commun et j'ai beaucoup aimé. Bravo

    2
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 13:50

    Une noce qui ne manque pas de bonnes surprises cool, que vont dire les mères et belles-mères mad?

    3
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 15:13

    J'ai lu aussi sur le blog commun ; j'adore ton texte. Je suis "Emilie la mouette" ; il faudra que je tienne compte de ce que tu viens d'écrire pour mon texte final , mais c'est chouette ainsi à plusieurs mains ! J'adore les chats et "ta minette" me fait craquer ainsi que les chatons !!! Bonne fin de semaine. Clio ( Emilie la mouette) 

    4
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 16:24

    Mais oui ....tu es "dans le secret des dieux ... mais c'est bien sûr ! Si j'ai un conseil à demander pour la suite , je viendrais bien chez toi. C'est plus facile que sur le blog central des anthologies winktongue . Bises et merci . Clio " Emilie" . 

    5
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 18:24

    C'est vrai qu'il y aura encore des choses à découvrir... et c'est bien que ce soit ainsi.

    Ton récit me plaît infiniment.

    Bisous et douce soirée.

    6
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 19:58

    Avec plaisir Clio, merci

    7
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 21:01

    Une halte par chez toi des plus agréables, oui épatante une fois encore merci Aza !

    8
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 21:27

    La fête en haut, la fête en bas.... Une noce joyeuse et originale portée par ton style toujours aussi riche. On aimerait être avec les chats, les oiseaux, les invités et sonner les cloches à toute volée pour dire notre joie.

    Bises à toi Azalaïs :-)

    9
    Vendredi 21 Novembre 2014 à 23:04
    erato:

    Que de surprises, d ' animation , on ne s'ennuie pas à cette noce! Bravo , ce texte est ravissant. Douce soirée, bises Azalaïs

    10
    Samedi 22 Novembre 2014 à 00:13

    un mariage avec bien de l'ambiance

    11
    mpolly
    Samedi 22 Novembre 2014 à 00:52
    mpolly
    Génial.
    Et merci pour le choeur des nones avec ce oh Mariiia entraînant.
    bisous
    12
    Samedi 22 Novembre 2014 à 08:01
    Jackie

    Une noce très animée, un texte que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire

    Merci Aza

    13
    Samedi 22 Novembre 2014 à 13:48

    J'ai dit ailleurs que j'aimais beaucoup ! J'ai de la tendresse pour Jojo...

    14
    Samedi 22 Novembre 2014 à 14:57

    merci à tous, moi aussi ce Jojo m'a émue, c'est un personnage pour lequel il n'y a qu'un seul texte et cela m'a fait de la peine, je pense qu'il mérite mieux.

    15
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 09:06

    Bravo, ce Jojo est très émouvant... et le mariage très remuant !

    Encore beaucoup de surprise comme celle-là ? Que du bonheur. yes

    16
    Mardi 25 Novembre 2014 à 20:53

    J'ai aussi beaucoup aimé ce Jojo. Et puis quel concert!

    17
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 09:34

    Voilà une noce comme j'aimerais en voir pour de bon  ! Ils ont mis de l'ambiance tous ces chatons et leurs amis! Jojo  est sympathique: je vais finir par regretter de l'avoir abandonné !

    Bonne journée et une suite ?

    18
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 10:28

    merci fanfan, la suite sera sans doute dans le livre

    19
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 13:58

    superbe Azalaïs, merci pour ce joyeux charivari qui réunit la gente animalière !

    un régal !! je me suis permis un petit copié collé pour le déguster à loisir .. le mcdo a ses limites ;-)

    bises et belle journée à toi

    20
    Samedi 6 Décembre 2014 à 17:34

    Un régal ! Jojo a eu bien raison. Ce mariage restera dans la mémoire des chatons.


    Bon week-end Azalïs

    21
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 16:24

    C'est chacrément animé par ici, quel bonheur !
    Anne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :