• Chemins d'étoiles

    Cette semaine, l’AFM-Téléthon organise plusieurs centaines de manifestations dans toute la France pour récolter des dons.

    Comme en 2012 avec « Le secret des ombelles », je participe à ma façon en publiant mon quatrième livre, un petit recueil de deux contes dont les droits d’auteur (2€ 70 par livre) iront à l’association « Pour le bonheur de Matthis ».

    L’histoire de Matthis vous est racontée ici. Avec « Le secret des ombelles », j’avais pu envoyer un chèque de 280 € à l’association, une somme modique certes mais l’océan n’est-il pas empli de gouttes d’eau.

    J’ai attendu un peu avant de vous en parler car je ne voulais pas interférer avec la sortie de « La marguerite des possibles ».

    Un recueil de deux contes donc, deux aventures qui vous emmèneront sur le chemin des étoiles, des mystères de La Voie Lactée jusqu’au cœur d’une forêt profonde où vivent d’étranges créatures.

    Deux récits pour les petits et pour les grands qui tentent, chacun à leur manière, de démontrer qu’il faut savoir parfois affronter sa peur de la différence pour trouver le bonheur. 

    Les dessins sont de Sandra et de Matthis et Joëlle Chen m’a fait l’immense cadeau de me prêter une de ses toiles pour illustrer la couverture.

    Comme d’habitude, vous pouvez commander directement chez TBE en cliquant ici ou bien me contacter directement à l’adresse suivante : esper-viure@orange.fr

    Je vais en commander 25 pour avoir droit à des réductions, mes modestes moyens ne me permettent pas d’en commander plus.  Si vous êtes intéressés il vous en coûtera 15 € pour le livre plus 2€50 de frais d’envoi avec bien sûr une dédicace.

    Je sais que vous êtes nombreux à avoir déjà fait un effort en achetant « La marguerite des possibles » mais Noël approche et je pense que mes deux contes peuvent être une idée de cadeau. Je regrette que Thebookedition demande aussi cher pour l’impression de ses livres (12€29 pour 50 pages, ce n’est vraiment pas donné) mais nous qui nous autoéditons, nous n’avons vraiment pas le choix !

    Et maintenant, je vous livre le début du premier conte : Poussière d’étoiles

    "Tout en haut du ciel, il y a une route, une très grande route, une route d’étoiles brillantes, scintillantes, qui palpitent la nuit comme le ventre d’un formidable dragon.

    Cette route, tellement vaste et tellement énorme qu’aucun homme jamais n’a pu en percevoir ni le début ni la fin, tu peux la contempler au milieu de l’été, lorsque le grand noir de la nuit se déploie tout entier au-dessus de la Terre.

    Et les étoiles qui ont construit la route, tu peux les voir aussi. Tu peux les observer dans l’encre noire  de la nuit. 

    Des myriades d’étoiles qui parcourent le ciel à travers les immenses étendues de l’espace.

     Des myriades d’étoiles qui se serrent les unes contre les autres, qui se donnent la main, qui se mélangent les orteils, qui s’emmêlent les cheveux, qui se passent dessus-dessous comme les fils d’une très grande tapisserie.

     Des myriades d’étoiles comme des mots en ribambelles qui écriraient pour nous de très belles histoires, qui nous emmèneraient loin, très loin, là où nos rêves les plus fous peuvent encore se raconter dans le plus grand secret du grand noir de la nuit.

    Et depuis la nuit des temps, les hommes observent les étoiles, interrogent le ciel sur le mystère de cette route qui voyage sans fin tout au-dessus des océans, au-dessus des sables des déserts, au-dessus des forêts, des fleuves, des plaines, des montagnes…

    Comment peut-elle tenir ainsi perchée tout là-haut dans la voûte des cieux ? Où sont les piliers qui soutiennent ce viaduc de géants ? Et si c’était un énorme serpent qui dévore peu à peu tous les astres qui passent pour grandir et grossir encore et encore.

    Pauvres hommes tellement petits et tellement perdus dans le berceau de la nuit éternelle ! C’est pourquoi, pour se rassurer, ils ont donné à cette route un très joli nom. Ils l’appellent « La Voie Lactée ». Ainsi, en la regardant, ils se sentent aussi heureux et protégés qu’un bébé qui vient de boire le lait de sa mère. Et puis bien sûr, ils ont aussi voulu donner un nom aux planètes les plus proches, aux comètes voyageuses, aux étoiles et aux constellations, comme si en leur donnant un nom ils pouvaient les dompter, en devenir les maîtres."

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Décembre 2013 à 18:18

    Je suis preneuse... Tu me réserves un exemplaire...

    Belle soirée

     

    2
    Mardi 3 Décembre 2013 à 18:25

    merci Jackie, je te préviens quand j'ai reçu les livres, je les commande ce soir

    bonne soirée à toi aussi

    3
    Mardi 3 Décembre 2013 à 22:19

    Toutes mes félicitations pour ce nouveau recueil et fasse que ta générosité soit récompensée .Bisous

    4
    Mardi 3 Décembre 2013 à 22:28
    erato:

    J'aime ces contes tout en douceur.Je prendrai un recueil , tu me diras ce qu'il faut faire. Douce soirée, bises Azalaïs

    5
    Mardi 3 Décembre 2013 à 22:42

    bonsoir, mon Aza
    bien sûr, tu m'en réserves dés ce soir un exemplaire !
    (tu me diras pour régulariser ma commande)
    l'action est généreuse
    et le passage que tu nous livres est un magnifique poème
    merci à Joëlle pour ce beau tableau
    bonne soirée
    gros bisous d'amitié
    à bientôt
    jean-marie

     

    6
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 07:57

    une superbe nouvelle !
    belle journée à toi

    7
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 10:14

    J'espère que tu m'as déjà mis un exemplaire de côté, je t'envoie ce qu'il faut par lettre...

    Bises

    8
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 10:18

    Je suis preneuse aussi, évidemment.

    Tu peux en prendre trois pour moi ?

    (Je connais des enfants qui aimeront, j'en suis certaine.)

    Ce serait chouette que tu en vendes beaucoup.

    J'en parlerai chez moi très vite.

    Passe une douce journée.

    9
    Joëlle C.
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 19:01

    Belle émotion chère Aza et très touchée que tu ais choisi l'une de mes toiles en couverture.

    Je vais de suite mettre un lien à la galerie dans mes grands mercis : http://jchen.over-blog.com/article-12855629.html

    T'embrasse fort non pas sans souhaiter bonne route à ta jolie plume sur ces chemins d'étoiles

    10
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 22:59

    les étoiles des âmes qui veillent sur nous nous conseillent nous aident

    11
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 20:59

    Bravo! 

    12
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 10:29

    Je t'en prends un évidemment...Bonne journée Aza !

    13
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 11:26

    En réponse à la question posée chez moi :

    Sur Ekla, tout est très simple et tu peux y migrer ton ancien blog si tu le désires :

    http://doc.eklablog.com/importer-mes-blogs-sur-eklablog-p71684

    Sinon, tu peux aussi "aspirer ton blog OB" sous forme de fichier xml utilisable ensuite sous WordPress ou Blogger en suivant la méthode donnée par Mehdi.

    http://www.mariage-franco-marocain.net/article-migrer-un-blog-overblog-vers-wordpress-methode-83346325.html

    Tu as également de nombreux renseignements chez Iv-oam.

    http://iv-oam.blogspot.fr/search/label/nouvel%20overblog (pour en savoir plus sur la nouvelle plateforme OB)

    http://iv-oam.blogspot.fr/2013/02/export-d-vers-wordpress-voire-vers.html (pour savoir comment exporter ton blog)

    Si tu veux seulement garder ton blog en mémoire chez toi, tu peux le faire en utilisant HTTRACK, qui te sauvegarde tous les articles tels qu'ils sont, avec leurs images et leurs commentaires. Ensuite, tu l'auras chez toi et tu pourras y voyager comme si tu étais sur ton blog. :) Mais tu ne pourras rien en faire d'autre sinon y copier certains articles pour les republier ici par exemple.

    Je sais que ça peut avoir l'air compliqué... mais je peux t'assurer que ça fonctionne. Il faut seulement le faire avant d'avoir migré sur la nouvelle plateforme.

    Passe une douce journée.

    14
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 21:32

    coucou Azalaïs , j'ai l'air d'avoir des soucis de courrier
    as tu reçu mon mail pour deux exemplaires de ton livre ?
    belle soirée à toi

    15
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 22:31

    merci Quichottine, je pense que je vais juste le copier sur un disque dur

    16
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 22:33

    non Martine, je n'ai pas reçu ton mail mais 'ai quelques soucis en ce moment

    je te remercie, je le note et je te recontacte dès que j'ai reçu mes livres

    bonne soirée à toi aussi

    17
    mpolly
    Samedi 7 Décembre 2013 à 07:12
    mpolly

    Si tu en assez commandé, tu m'en mets un de côté. Sinon, je commande directement, et la dédicace tu me la feras un jour, bientôt.

    Je suis contente que ce soit pour Matthis et non pas pour le téléthon, parce que je ne suis pas confiante quant à la redistribution vers les enfants.

     

    J'ai eu un peu la même idée... pour "une fleur dans la tête", mais c'est pour ma filleule malgache.

    J'expliquerai bientôt.

     

    Je te confirme le tout par courriel.

     

    Je t'embrasse plein.

    18
    Samedi 7 Décembre 2013 à 09:17

    C'est d'accord Polly, je t'en mets un de côté.

    Je fais partie depuis peu de "La chaîne de l'espoir" et j'ai aussi une filleule au Togo. Cette association organise elle aussi des journées particulière "Bougez pour les enfants" et je suis en train de préparer déjà la journée du 6 avril pour tenter de faire bouger les gens du village.

    L'action est différente c'est vrai du Téléthon qui va à la recherche mais la recherche, je suis bien placée pour le savoir puisque ma fille est chercheuse à Paris VI c'est beaucoup d'argent qui part en parlotte et peu en recherche pure. Et quand on voit les condition de travail des chercheurs à Jussieu! Avec le désamiantage, ils en sont réduits à travailler dans des conditions lamentable: pas de femmes de ménage (ils doivent nettoyer les chiottes eux-même s'ils veulent y aller), les ascenseurs toujours en panne (ma fille est obligée de se coltiner les étages avec parfois des appareils très lourds qu'ils doivent se prêter), des passerelles extérieures glissantes (tous les jours il y a des chutes et parfois graves!), c'est lamentable. Moi aussi les belles images de la télé me posent question.

    Avec la chaîne de l'espoir, les actions sont plus spécifiques. J'ai un ami qui reçoit régulièrement un enfant malade pour le faire opérer à Toulouse, c'est un investissement très lourd car à part l'opération il prend tout à sa charge. Quant aux journées "Bougez pour les enfants" nous choisissons des programmes d'éducation spécifiques et je pense que c'est plus ciblé et plus clair aussi pour ceux qui s'investissent.

    bises et merci encore

    19
    mpolly
    Samedi 7 Décembre 2013 à 10:50
    mpolly

    Tout à fait d'accord avec toi, d'autant que le téléthon donne surtout à la recherche privée, adieu les bonnes intentions de naguère, et sans compter sur la vivisection qui me met hors de moi parce qu'elle ne sert plus à rien (voir le blog antidote, une recherche sans animaux).

    A Madagascar, l'association dont je fais partie fait, à part la scolarisation des enfants, de l'agro-écologie et surtout de l'auto-suffisance, mais parfois tout est détruit en une journée par un typhon!

     

    Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :