• Chanson fatrastique en raie mineure

    Chanson fatrastique en raie mineure

     

    Le jeune homme marchait

    Vêtu de velours blanc

    A sa bouche un œillet

    Marbré de flammes claires

    Il allait à pas lents

    Sous la clarté lunaire

    Quand un zèbre passa

    Suivi d’une gazelle

    Dont les cornes avec zèle

    Embrasaient prestement

    D’élégants lampadaires.

     

    Bonsoir, bel homme en blanc

    Lui dit cette dernière

    Votre gibus me plaît

    Me le prêteriez-vous ?

    Nous allons à la noce

    D’un joli poisson scie

    A moins qu’il ne soit sole

    Il épouse dit-on

    Une sorte de raie

    Mordue de rock and roll.

     

    Puis vint un éléphant

    Qui traînait des wagons

    Tout un train de tortues

    Avec dessus leur dos

    De luisants limaçons

    Quelques choux, des hiboux,

    Des joujoux et des poux.

    Il y avait aussi

    des quiquequoidontoù

    De coquins ornicars

    Des souris, des fourmis,

    Des brebis, des perdrix,

    Une coquecigrue

    Qui fumait des sangsues.

                                       

    Grimpez, mais grimpez donc !

    Trompeta l’éléphant.

    Veuillez donc laisser là

    Tout ce galimatias

    Nous allons à la noce !

    Grimpez, mais grimpez donc !

    Il reste  des carrosses

    Et même quelques chars

    Ornés de fiers sofas.

     

    Etourdi sans malice

    Le jeune homme grimpa.

    On lui mit dans les mains

    Un trombone à coulisse

    Dans lequel il souffla

    Essayant mais en vain

    De trouver l’air ancien

    Que lui chantait sa mère

    Quand il était loupiot.

     

    Do ré mi fa sol la

    Si si do do ré fa

    Vite vite endors-toi

    Le jour s’arrête là

    Et ma chanson aussi !

     

    Mais non ! Mais si !

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Juin 2013 à 04:28

    bonjour, mon Aza
    c'est magnifique !
    je ne trouve pas les mots qu'il faudrait
    pour exprimer mon enthousiame devant ton poème !
    c'est l'air de l'Atlantique qui t'a inspirée ?!
    et l'image que tu as choisie s'accorde tellement avec le texte !
    bonne journée à toi
    gros bisous d'amitié
    jean-marie

     

    2
    Azalaïs Profil de Azalaïs
    Mardi 11 Juin 2013 à 07:53

    merci Jean-Marie, en fait en ce moment j'écris plutôt des choses tristes mais je n'ose pas les montrer

    bises

    3
    Mardi 11 Juin 2013 à 23:39

    bonsoir, mon Aza
    je suis sûr que tes choses tristes sont très belles !
    ose donc, mon Aza !
    la tristesse peut conduire à l'humour noir que je ne déteste pas
    tu le sais
    bonne soirée à toi
    et même bonne nuit à cette heure-ci
    bisous d'amitié
    jean-marie

    4
    gazou2
    Dimanche 30 Juin 2013 à 09:07

    J'aime beaucoup ton poème plein de vie, de gaieté et d'humour..Tu n'écris donc pas que des choses tristes..et heureusement...La tristesse et l'amour de la vie peuvent très bien se côtoyer...Bonne journée Aza !

    5
    Azalaïs Profil de Azalaïs
    Dimanche 30 Juin 2013 à 20:31

    tu as raison et je crois aussi qu'il faut savoir acccepter sa tristesse. Quand je vois que maintenant pour le moindre petit bobo à l'âme on prend des anti- dépresseurs, j'ai du mal à comprendre

    Je t'embrasse

    6
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 09:50

    ah si je savais dessiner .. les images naissent, s'enroulent, s'envolent au rythme de tes mots ... quel appel à l'imaginaire !!
    mais .. je crois que tu sais dessiner non ??? ;-)

    7
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 12:19

    merci martine, oui ,je dessine un peu mais pas suffisamment bien pour illustrer cette chanson et puis je suis très lente, cela me prendrait trop de temps, je fignole trop

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Mardi 11 Février 2014 à 07:03

    Un très beau bestiaire poétique. Bravo. J'aime bien le titre plein d'humour.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :