• Chanson cagou

    Le cagou est un oiseau qui ne vole pratiquement pas. Il est devenu l'emblème de la Nouvelle Calédonie. J'avais écrit cette chanson il y a deux ans à la demande d'un chef de chœur pour une chorale d'enfants appelée " Les cagou's". Et puis le projet comme beaucoup d'autres est tombé à  l'eau. Je publie aujourd'hui ce texte en me disant qu'il inspirera peut-être quelqu'un, là-bas, de l'autre côté du Pacifique. Pourquoi pas????


    Le Cagou

    Des tendresses marines

    Parfument la colline,

    L’étoile brille encore

    Sur la rivière bleue

    Et dans son nid blotti

    Au creux du niaouli,

    Petit cagou s’endort

    Sous la voûte des cieux.

     

    Refrain

    Dors,

    Petit prince des îles,

    Mon ange si fragile,

    Mon bel oiseau d’écume,

    Dors,

    Mon joli coquillage,

    Mon bel oiseau nuage,

    Ma douce fleur de brume.

     

    Je chanterai pour toi

    Les ailes des fougères,

    Les branches des palmiers

    Arrosées de lumière,

    La mousse des sous-bois

    Sous les frangipaniers

    Et les arbres sorciers

    De la forêt noyée.

     

    Les grands pins te diront

    La fraîcheur du lagon,

    Les fontaines cachées

    Dans le creux des vallons,

    Les racines mêlées

    De nos palétuviers,

    La mémoire des clans

    A l’ombre des banians.

     

    Petit prince charmant,

    Demain il sera temps

    De savoir les mystères

    De notre grande terre,

    L’interdit de l’azur

    Que le ciel te murmure,

    L’abandon de nos rêves

    Sur le sable des grèves.

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Août 2014 à 15:57

    bonjour, notre Aza
    tu reviens et c'est la fête
    pour les oiseaux de là-bas
    celui qui volette
    celui qui ne vole pas
    les enfants vont chanter à tue-tête
    ta charmante chansonnette
    que je fredonne déjà,
    tout-bas...

    bon, v'là que ça me reprend !
    excuse-moi...
    ton poème est magnifique  !
    bon après-midi
    à bientôt
    gros bisous

     

    2
    Vendredi 8 Août 2014 à 16:19

    génial Jean-Marie!!

    merci

    3
    Vendredi 8 Août 2014 à 16:39

    un texte magnifique qui mérite d'être repris et pourquoi pas le proposer à des instituteurs pour en faire une récitation

    4
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:29

    Je souhaite qu'il inspire quelqu'un car il est vraiment superbe...

    Merci

    Très belle soirée

    5
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:40

    moi aussi je souhaite qu'il inspire quelqu'un, j'avais pas mal travaillé pour m'informer sur la faune, la flore, les coutumes de la Nouvelle calédonie, je trouve que c'était dommage de la laisser dormir dans mes tiroirs

    6
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:30

    Je trouve aussi que ça aurait été dommage de le laisser dans un tiroir.

    Je trouve cette chanson superbe.

    J'espère effectivement qu'elle sera lue par un musicien qui pourrait ensuite la chanter...

    7
    Martine du Jdv
    Samedi 9 Août 2014 à 08:07

    coucou Azalaïs


    étranges les costumes que l'on prête aux mots


    cagou mévoquait le titi parisien du sud (je dois confondre avec autre chose) et voilà que sort de l'oeuf, une merveille de tendresse et de poésie exotique


    merci Azalaïs d'enchanter ainsi mes yeux et mes oreilles !!


    bises et belle journée à toi

    8
    Samedi 9 Août 2014 à 08:57
    rouergat

    Bonjour Azalaïs


    Belle chanson que tu as composée et qui mérite d'être chantée en Nouvelle Calédonnie.


    Bon week-end


     

    9
    Dimanche 10 Août 2014 à 07:16

    Bonjour Azalaïs,


    Petit bonjour parfumé à la térébenthine. je passe mon été à peindre à l'atelier.


    Ton poème est superbe. Une très jolie évasion parfumée d'exotisme


    Passe un bon été


    smile

    10
    Dimanche 10 Août 2014 à 11:26

    elle est mieux là, sur ton blog, que dans les tiroirs....cela est certain, cela aurait été dommage de la laisser dormir

    et peut-être ira-t-elle s'envoler plus loin encore

    bon dimanche Azalaïs

    11
    Dimanche 10 Août 2014 à 15:29

    Tu ne sais jamais qui tu peux inspirer et parfois tu as de très heureux concours de circonstances qui te prouvent que ton écrit n'est pas resté dans l'ombre. je te le souhaite pour ce beau chant !

    12
    Lundi 11 Août 2014 à 00:21

    vraiment sympa ce poème


    besos


    tilk

    13
    Lundi 11 Août 2014 à 08:06

    merci à tous, oui, il faut croire aux concours de circonstances et aux rencontres heureuses

    14
    Lundi 11 Août 2014 à 15:02

    bruyeres78.canalblog.com/a

    15
    Lundi 11 Août 2014 à 23:07

    Un sourire d'oiseau

    nous amène, vers ces îles lointaines

    où la mer est ciel 

    le sable nuage

    ta chanson soleil

     

    Merci pour ce clin d'oeil sous la pluie

    Amitié Pascal

     

    PS

    maintenant que je travaille je retrouve la beauté des ciels gris wink2

    16
    Jeudi 14 Août 2014 à 16:49

    je me familiarise petit à petit.


    Comment s'appelle ton thème ?

    17
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:06

    pour ABC:  je pense que c'est "baroque style" que j'ai bricolé après avec diverses propositions, j'avais longuement hésité avec Tree

    18
    Vendredi 15 Août 2014 à 21:20

    J'ai maintenant décidé de ne publier que sur Eklablog pour ne pas gérer deux blogs à la fois.

    Bises et bonne soirée

    19
    Vendredi 15 Août 2014 à 23:37

    super Annick, c'est un pas difficile à franchir mais j'espère que tu te trouveras bien sur Ekla

    20
    Samedi 16 Août 2014 à 12:40

    Merci pour ton commentaire du jour. je crois que je vais bien m'adapter dans ce nouveau cadre.

    Bonne journée smile

    21
    Samedi 16 Août 2014 à 15:22
    Santounette

    Quel beau texte Azalais, j'espère qu'il trouvera preneur.

    Je ne connais pas les banians.

    Mignon ce petit oiseau mais bien vulnérable s'il ne vole pas hélas.

    Tu sais, les anges quêteurs ne dorment pas dans des hangars, ils sont très prisés par les collectionneurs en raison de leurs prix.

    Bises Azalais et merci pour ce beau texte

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :